Activités et missions

Les activités de la SENuRA se regroupent autour de quatre grands thèmes : la recherche appliquée (conduire des programmes d'expérimentation visant à répondre aux problématiques de la filière noix), la mise en place d’essais homologation en lien avec des firmes, la production d’études techniques visant à développer un outil ou une méthode à la demande des acteurs de la filière, la diffusion de résultats et de techniques innovantes auprès des producteurs.

Historique

Premiers travaux

Les premiers travaux d’expérimentation sur le noyer ont débuté en 1967 avec l’A.R.N. [Association pour la Rénovation de la Noyeraie] sur des vergers mis à disposition par la M.F.R. de Chatte. L’INVUFLEC [Institut National pour la Vulgarisation des Fruits et Légumes t Champignons] a poursuivi ces travaux à partir de 1975/76 en les élargissant à la culture du châtaignier. Les bureaux sont basés à St-Marcellin.

Reprise par le Ctifl

La station gérée par l’INVUFLEC est reprise par le Ctifl en 1979 et s’installe dans le premier bâtiment construit sur le site actuel par le C.I.N.G. [Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble]. En 1981, le Ctifl acquiert le terrain dans le prolongement du C.I.N.G. pour une première extension de bâtiments (bureaux, hangar), d’autres suivront…. Progressivement de nouveaux terrains vont être loués (environ 12 ha) auprès de la famille Chabert d’Hières et plantés en noyer.

Création de la S.E.Nu.R.A.

En 1993, le Ctifl se désengage de la station de Chatte et à l'initiative de la filière qui souhaitait poursuivre l’expérimentation sur le noyer, la Station d'Expérimentation Nucicole Rhône Alpes (S.E.Nu.R.A.) est créée, sous statut association loi 1901 à but non lucratif. Son objet est d'assurer la gestion d'une station expérimentale nucicole. De nouveaux vergers vont être loués à la famille de Crécy en 1995 (plus de 14 ha).

La Senura aujourd'hui

La Senura est encore aujourd’hui sous un statut associatif, loi 1901. Les principes de base de conduite de la S.E.Nu.R.A. affichés dès sa création sont toujours en vigueur aujourd'hui : Il s’agit de faire participer l'ensemble des acteurs de la filière Noix à la vie de la structure et à ses orientations et d'assurer la diffusion des références techniques et économiques afin d'en faire bénéficier le plus grand nombre (nuciculteurs, opérateurs commerciaux, pépiniéristes,…).

 

Missions

Recherche appliquée

Recherche appliquée

C’est le coeur de métier de la SENuRA : conduire et mettre en place des programmes d'expérimentation visant à répondre aux problématiques de la filière noix et développer des méthodes et techniques directement applicables par les nuciculteurs.

Diffusion des résultats

Diffusion des résultats

La SENuRA produit des résultats, basés sur la quarantaine d’essais, menée chaque année. Elle diffuse ses résultats à travers des articles scientifiques, des comptes rendus, des fiches techniques et des journées à thème.

Études techniques

Études techniques

La Senura développe des méthodes ou des outils à la demande de certains acteurs de la filière (ex. : mise au point d’une méthode de prévision de récolte, mise au point d’une droite de calibration pour un humidimètre destiné à contrôler la bonne teneur en eau des noix en fin de séchage, contribution au modèle antrachnose…)

Essais Homologation

Essais Homologation

La S.E.Nu.R.A. est agréée “Bonnes Pratiques Expérimentales” depuis 1999, garantissant la validité de la démarche scientifique. Le groupe homologation fruits à coque peut, via la S.E.Nu.R.A., orienter l'homologation de produits répondant mieux aux attentes des producteurs en anticipant la demande des firmes phytosanitaires. La Senura peut faire bénéficier les firmes avec lesquelles elle travaille du crédit impôt recherche.

SENURA-LABORATOIRE-004-Olivier-Parent-Cnossos-SENURA
SENURA-LABORATOIRE-007-Olivier-Parent-Cnossos-SENURA
SENURA-LABORATOIRE-003-Olivier-Parent-Cnossos-SENURA
SENURA-LABORATOIRE-013-Olivier-Parent-Cnossos-SENURA