Fonctionnement

Le conseil d’administration de la SENuRA composé des  acteurs de la filière noix Sud Est, donne les orientations techniques et stratégiques pour la station. La SENuRA, regroupe également une équipe d’une dizaine d’experts (ingénieurs et techniciens) qui mettent toutes leurs compétences au service de la filière nucicole. Elle travaille dans un partenariat solide avec la chambre d’agriculture de l’Isère et le CTIFL et bénéficie du soutien de financeurs publics locaux et régionaux.

Moyens humains

Une équipe engagée

Une équipe engagée

L’équipe est organisée en trois pôles : expérimentation, exploitation et administratif. (renvoyer vers la rubrique contact)

Tout le personnel de la station est rattaché au site de Chatte. L’équivalent temps plein (ETP) du personnel travaillant à la SENuRA au 31 décembre 2016 (incluant les mises à disposition et le personnel en CDD) est de 9.

Par ailleurs, la SENuRA adhère au groupement d’employeurs GEA Sud Grésivaudan. Un salarié applicateur vient en appui au personnel technique une vingtaine de jours par an, en fonction des besoins de la station.

De plus, la SENuRA embauche chaque année 1 à 2 personnes en CDD et de 4 à 6 stagiaires, selon les besoins.

Du personnel saisonnier est également embauché, principalement au moment de la récolte.

Télécharger l’organigramme de la station

Voir nos offres

Le conseil d'administration

Le conseil d'administration

La Senura est un outil crée et géré par des professionnels de la filière nucicole, c’est ce qui fait la spécificité des stations régionales. La station est gérée par un Conseil d’Administration composé de 27 membres, regroupant les principaux acteurs de la filière noix :

  • Les Organisations de Producteurs du Sud-Est : COOPENOIX, VALSOLEIL, SICA Noix, Alpes Coccinelle, Alp’Cerno, Raiso’Noix, A.P.I.N.G. [Association de Producteurs Indépendants de Noix de Grenoble],
  • L’Association des pépiniéristes nucicoles
  • Le C.I.N.G. [Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble]
  • La Chambre Syndicale des Négociants en Noix de Grenoble et cerneaux du Dauphiné
  • Les trois Chambres d’Agriculture : Isère, Drôme, Savoie
  • Le Ctifl [Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes]
  • La F.R.S.E.A. et le C.R.J.A.
  • Le Comité de Territoire du Sud Grésivaudan

Il se réunit 3 à 4 fois par an. Il est élu pour 3 ans et élit à son tour un bureau et un président. 

Télécharger la liste des membres du CA de la Senura

Le bureau

Le bureau

Depuis sa création,  une co-présidence est instituée avec le président de la chambre d’agriculture de l’Isère. En 2016, Christian Mathieu a pris la présidence, après l’engagement de Jean Luc Revol, pendant 20 ans à cette fonction.

Le bureau est composé aujourd’hui de 7 nuciculteurs, organisés en trois commissions : finance, communication et technique.

Les travaux réalisés au sein de la Senura sont le fruit d’une concertation étroite entre professionnels et techniciens, réunis lors de groupes techniques ou de commissions.

Télécharger la liste des membres du bureau de la Senura

 
SENURA-VERGERS-NOIX-CONDUITE-012-Olivier-Parent-Cnossos-SENURA
SENURA-RECOLTE-015-Olivier-Parent-Cnossos-SENURA
SENURA-RECOLTE-018-Olivier-Parent-Cnossos-SENURA
SENURA-CHAINE-SECHOIR-FILIERE-005-Olivier-Parent-Cnossos-SENURA
SENURA-CHAINE-SECHOIR-FILIERE-010-Olivier-Parent-Cnossos-SENURA
SENURA-LABORATOIRE-002-Olivier-Parent-Cnossos-SENURA

Moyens techniques

Exploitation

La station expérimentale dispose de 29,5 ha de vergers, situés sur la commune de Chatte et inclus pour une large part dans la zone agricole protégée de Chatte. Cette ZAP est une volonté politique locale et départementale de sécuriser les moyens de productions et d’expérimentation de la station.

Télécharger les plans de la station

Essais décentralisés

De nombreux essais sont décentralisés chez des producteurs (environ 70%). Ils sont un bon moyen d’associer les producteurs et d’avoir des conditions pédoclimatiques ou des problématiques différentes. 

Télécharger la liste des parcelles chez les producteurs

Matériel

La station dispose d'un parc de matériels d’exploitation et d’expérimentation en propriété pour réaliser l'ensemble des travaux culturaux sur les vergers (tracteurs, appareils de traitement - désherbage, broyeur, nacelle de taille et de comptage, etc.) et d'une chaîne de pré-conditionnement et de séchage des noix. Tous les vergers de la station sont irrigués.

Laboratoire

Dans le cadre d’un PEI (projet européen pour l’innovation), la station a pu refaire des travaux dans son laboratoire en 2017 pour installer de nombreux matériels plus performants : poste de sécurité, autoclave, enceinte climatique. La station développe également une pièce d’élevage de ravageurs, au sein de son laboratoire pour mieux connaître le cycle de ces ravageurs (mouche, carpocapse)

Moyens financiers

Programmes d’expérimentations 

Les subventions publiques représentent aujourd’hui environ 30 % du budget de la Senura. La station a des financeurs historiques, parmi eux Le Conseil Départemental, la Région Auvergne Rhône Alpes et FranceAgrimer.

Plus récemment, la station a travaillé sur un contrat de rivière, financée par l’Agence de l’eau et la Région Auvergne Rhône Alpes et d’autres projets. La communauté de communes Saint Marcellin Isère Vercors finance également un programme d’expérimentation, depuis 2017. La station répond régulièrement à des appels à projets nationaux sur des sujets innovants.

Cotisations professionnelles 

Elles représentent environ 20 % du budget de la SENuRA. La moitié des nuciculteurs finance la recherche appliquée à travers leurs OP (organisation de producteurs). Celà revient à une participation de 15€/ha.

La station a lancé une opération pour interpeller l’ensemble de la profession, aux besoins de financement de la recherche appliquée. Sans recherche, pas de développement, sans développement, pas d’avenir.

Adhérer

Prestations 

La SENuRA réalise un certain nombre d’essais pour les firmes phytosanitaires, en vue de l’homologation de produits, en agriculture conventionnelle ou biologique.

La station réalise aussi d’autres prestations pour la filière : par exemple, la prévision de récolte pour le compte de l’interprofession Noix de Grenoble.