MAGIC


Gestion des maladies fongiques du noyer par des solutions de biocontrôle.


Date de début : 01/07/2022

Durée :  42 mois


Objectifs du projet

  • Consolider l'identification et la caractérisation des champignons responsables de pourritures sur fruits et brindilles
  • Acquérir une connaissance détaillée de leur cycle biologique
  • Déterminer en conditions contrôlées les méthodes de protection par biocontrôle les plus prometteuses, basées sur l’utilisation des bactéries/champignons antagonistes et/ou substances de base. Tester ces candidats prometteurs lors de premiers essais terrain.

Résumé

L’explosion récente de pourritures sur fruits, avec des pertes de récolte pouvant atteindre 40 à 70%, est une préoccupation majeure pour la production nucicole française. Certaines causant la formation de “noix noires”, comme elles sont nommées vulgairement, sont connues (bactériose, anthracnose à Gnomonia, mouche du brou, coups de soleil), mais ces dernières années la présence de noix noires dans les vergers s’est accrue considérablement. Des isolements réalisés dans les deux bassins de production ont permis d’identifier des champignons pathogènes jusqu’alors non signalés en France sur noyer, notamment des genres Botryosphaeria et Phomopsis, ainsi que des champignons pathogènes déjà identifiés comme le genre Colletotrichum

Le projet vise à développer des stratégies de lutte efficaces et alternatives aux produits chimiques de synthèse contre les pourritures des fruits de noyer et repose sur l’adoption par les producteurs de solutions innovantes de biocontrôle respectueuses de l’environnement et de la santé.


Financeur


Porteur


Partenaires