ParasiT


Parasiter ou comment utiliser les parasitoïdes oophages contre les lépidoptères ravageurs en vergers de noyers et de châtaigniers comme méthodes alternatives de lutte.


Date de début : Juillet 2022

Durée :  42 mois


Objectifs du projet

  • Contribuer à la pérennité des filières châtaigne et noix en limitant les pertes liées aux fruits véreux grâce à l'identification, l'élevage et l'introduction de trichogrammes autochtones.
  • Identifier, élever et introduire des trichogrammes autochtones dans les vergers de noyers et de châtaigniers afin de lutter contre les lépidoptères ravageurs de ces cultures.

Résumé

La volonté générale de réduction des insecticides chimiques invite les filières Châtaigne et Noix à considérer de nouvelles méthodes de lutte contre les ravageurs. Certains de ces ravageurs sont, de plus, favorisés par le réchauffement climatique, permettant leur installation dans nos latitudes. Ces deux constats ont conduit les filières à s’intéresser aux parasitoïdes.

Le projet Lichen, achevé en 2021, avait déjà permis d’identifier les premiers trichogrammes d’intérêt. Le projet ParasiT fait suite à ces travaux avec pour buts d’identifier d’autres candidats, de mettre au point l’élevage et d’éprouver l’efficacité de ces parasitoïdes en verger. D’importants travaux de méthodologie attendent donc les différents partenaires de ce projet précurseur.


Financeur


Porteur

 


Partenaires