Veget’eau


Évaluer le matériel végétal disponible à la station (variété et porte-greffe) sur le critère de la tolérance à la sécheresse


Date de début : 01/01/2021

Durée : 36 mois


Objectifs du projet

  • Tester plusieurs méthodes de diagnostic de l’état hydrique pour comparer différentes variétés ou espèces

Résumé

Depuis quelques années, des épisodes de sécheresse récurrents ont un impact significatif sur le rendement et la durabilité de nombreuses productions agricoles en région Auvergne Rhône-Alpes. La disponibilité et le partage de la ressource en eau pour sauvegarder les récoltes devient de plus en plus problématique. De plus, dans certaines filières l’usage de l’irrigation n’est pas systématique, voire absent, ce qui rend les exploitations agricoles concernées très vulnérables.

Le projet VEGET’EAU se propose de tester plusieurs méthodes de diagnostic de l’état hydrique des végétaux pour comparer différentes variétés ou espèces (suivis visuels du stress hydrique, évaluation du potentiel hydrique par chambre à pression ou par spectroscopie proche infra-rouge).

Ces méthodes seront appliquées sur des essais d’espèces en pépinière ornementale, de variétés à fruits ou variétés porte-greffes de noyer, de vigne et de châtaignier.


Financeur


Porteur