Physiologie du noyer

Le noyer est cultivé pour ses fruits, les noix, riches en huile, mais aussi pour son bois, très apprécié en ébénisterie.

Physiologie du noyer

Le noyer est un arbre à feuilles composées, alternes, de 7 à 25 folioles selon les espèces, dont la taille peut atteindre 25 m de haut. Il produit des fruits à coque lignifiée protégés par une enveloppe charnue (le brou).

Le cycle du noyer


De la fleur à la noix

Phénologie

Phénologie

Selon l’espèce, l’entrée en végétation (ou débourrement) peut s’étendre de mi-mars, dans les cas les plus précoces, jusqu’à fin mai pour les plus tardifs.

Le noyer est une espèce monoïque (les fleurs mâles et les fleurs femelles sont sur le même arbre). La durée moyenne de la floraison femelle est de 15 à 20 jours, avec une période de pleine floraison de 8 à 10 jours. L’émission de pollen dure en moyenne 8 à 14 jours avec une durée de pleine floraison de 5 à 6 jours.

Il existe un décalage dans le temps entre la floraison mâle et la floraison femelle appelé dichogamie. Lorsque la floraison mâle débute avant la floraison femelle, ce qui est généralement le cas, la variété est dite protandre.

L’arrêt de végétation est marqué par la défeuillaison qui peut intervenir fin octobre. Plus la défeuillaison est tardive, plus les risques de gelées sont importants pouvant affecter principalement les pousses annuelles mal aoûtées.

Type de fructification

Type de fructification

Il existe trois types de fructification :

  • La fructification terminale : les bourgeons à fruits sont localisés sur l’extrémité du rameau. Les bourgeons médians ou en positon basale restent latents (acrotonie). Il y a très peu de ramifications secondaires. La mise à fruit est lente et le potentiel de production est relativement faible.
  • La fructification intermédiaire : les bourgeons à fruits sont toujours en position terminale mais du fait de la moindre acrotonie la ramification secondaire est plus importante. La mise à fruit est relativement rapide et la productivité plus importante.
  • La fructification sur brindilles latérales  (forme ancestrale de fructification) : les bourgeons à fruits sont répartis le long des pousses d’un an sur de courtes brindilles fructifères qui peuvent produire plusieurs années. La mise à fruit est rapide et le potentiel de production est élevé.

Foire aux questions

Quelle est la durée de vie d’un noyer ?

Le noyer peut vivre jusqu’à 300 ans, mais il produit rarement au-delà de 70 ans.

Plus communément, avec les pratiques de production actuelles et selon le type de variétés, on peut estimer la durée de vie d’un verger en variété Franquette à une soixantaine d’année, et une quarantaine d’année pour une variété type Lara.

Quel est le cycle de développement du noyer

Les dates de débourrement du noyer varient en fonction des génotypes. Dans nos conditions pédoclimatiques, pour la variété Franquette, le débourrement se situe généralement durant la dernière décade d’avril. L’allongement des pousses annuelles intervient après le débourrement et s’arrête au alentours de fin mai début juin. Une deuxième pousse moins vigoureuse a lieu en août.

Les bourgeons à fleur mâle de l’année suivante se forment entre fin juin et fin août et l’arrêt de végétation a lieu fin octobre ou début novembre.

Quand le noyer commence-t-il à produire ?

Le noyer peut produire des noix dès la 6e année pour les variétés les plus productives. Cependant il faut distinguer la mise à fruits et l’entrée en production. La première concerne l’apparition des premiers fruits et peut commencer avant la 6e année, la deuxième correspond à la première récolte et débute en générale après la 10e année pour les variétés traditionnelles.

Quand a lieu la floraison du noyer ?

La période de pleine floraison mâle (émission de pollen) pour la variété Franquette se situe la première décade de mai, avant la floraison femelle. Le décalage important entre la floraison mâle et femelle nécessite parfois la présence de pollinisateur à floraison mâle plus tardive.

Restitution des résultats du projet CASDAR RT CARIBOU

Trouver des moyens de protection L’étude des c...

IX Symposium International Noix et Noix de Pecan

Un évènement international Co-organisé par la Station d...

Sys’Noix en replay

Les projets Dephy Expe Ces webinaires font par...
SENURA • Station d'expérimentation nucicole Rhône-Alpes
385A route de St Marcellin • 38160 CHATTE
Tél. : 04 76 38 23 00 • Fax. : 04 76 38 18 82